Faire la gueule, c’est chic. Sourire, c’est magique !

0

Sur le chemin de la piscine de l’hôtel, mon regard se pose naturellement sur la personne que je m’apprête à croiser. Femme brune à la coiffure impeccable, à la mèche faussement désinvolte, au bikini rouge enroulé dans un paréo sombre, aux ongles french-manucurés et au teint discrètement hâlé. Pas un poil mouillé la dame malgré un 38 degrés affiché et ressenti, et pas un sourire non plus.

Certes, Kim Kardashian inonde la toile de ses photos à la moue (et pas que, j’en ai peur) de poisson rouge dépressif, les mannequins défilent sur les pages des magazines le sourire absent, et les jeunes filles boivent leur thé détox dans un café branché les yeux rivés sur leur IPhone avec une bouche en arc de cercle descendant.

Faire la gueule, c’est sûr, c’est chic !

smileys-1156230-638x208Pourtant, j’en ai croisé d’autres des sourires ce jour-là à Marrakech. De ceux qui rendent les gens beaux. Je repense, amusée, au sourire de cette jeune touriste asiatique au short en jean trop court, au top en dentelle trop transparent, au portefeuille aux trop gros billets et à son désarroi face au guichet du musée faute de monnaie. Son visage s’est illuminé derrière ses lunettes de soleil-masque lorsque je lui ai tendu son billet d’entrée. Je revois le regard souriant de ce mendiant, vieillard à la fierté assassinée, au moment où je lui ai discrètement glissé quelques pièces dans la main gauche. Je me vois sourire à ce coiffeur-barbier qui proposait ses services à un touriste chauve. Je me souviens de cette femme ridée quand elle disait « si tu es content, moi je suis content aussi » en riant de toutes ses dents qu’elle n’avait plus. Généreux, discret, édenté, malin, le sourire est un échange qui vaut de l’or, un sésame qui ouvre des portes.

Sourire, c’est sûr, c’est magique !

 

No comments

volubilis maroc

Volubilis, une cité antique au Maroc

Quand le soleil frôle les pierres de l’arc de Triomphe, c’est toute la cité antique de Volubilis qui rayonne sur les paysages nord-marocains alentours. Comme ...