Des vacances à Dubaï, une bonne idée ou pas ?

0
Burj Al Arab Jumeirah vue

Rien ne me destinait à passer des vacances à Dubaï. Comme beaucoup, je trimbalais une valise entière de préjugés sur cette cité du désert. Trop construite, trop artificielle, trop démesurée, trop tout ! Un champignon toxique à des années lumières des itinéraires atypiques que j’aime parcourir. Une espèce de concentré de superficialité à l’opposé de ce qui m’attire habituellement.

Même si j’avais déjà voyagé dans les pays du Maghreb, le Moyen-Orient représentait à mes yeux une zone nébuleuse fermée. D’une, je n’avais pas l’intention de cautionner les pratiques d’une population qui ne respecte ni ses ouvriers étrangers ni ses femmes. Et de deux, je n’avais pas envie de passer des vacances au soleil couverte des pieds à la tête sans pouvoir boire un apéritif ou deux (ou trois).

Mais c’était sans compter sur les escales à rallonge des compagnies aériennes du Golfe. Compagnies à l’excellent rapport qualité-prix que j’utilise généralement pour me rendre sur le continent asiatique. C’est comme ça que j’ai posé le pied sur le tarmac de Doha pour la première fois. Puis, sur celui de Dubaï, en plein mois d’août et en plein ramadan. Laissant dans l’aéroport climatisé mon gilet d’a priori et mon sac d’idées pré-conçues. Bien m’en a pris puisque ce premier pas présageait une semaine de vacances à Dubaï un an plus tard !

old dubai souq

Les bonnes raisons de partir en vacances à Dubaï 

D’abord, on appuie sur le bouton reset pour oublier tout ce qu’on croit connaître sur Dubaï. Inutile de s’encombrer d’informations erronées ou approximatives quand on peut découvrir la destination soi-même. Pour d’autres pays de monde, on trouve souvent quelqu’un qui connaît quelqu’un qui y est allé. Et qui donne un avis par procuration. Pour Dubaï, c’est plus rare. Nombreux sont ceux qui y sont en transit avec la compagnie Emirates, mais peu y séjournent. Et pourtant, la ville surprend !

Dubaï, c’est la ville du Golfe qui a compris que l’or noir n’était pas éternel. Et qui a misé sur le développement touristique et sur son emplacement au carrefour de trois continents.

dubai map

Une ville cosmopolite 

La situation géographique de Dubaï participe nécessairement à en faire une ville cosmopolite. Le New York du désert ! La population est composée de 95% d’étrangers et de 200 nationalités différentes. Autant dire que les influences y sont nombreuses et qu’on y trouve une diversité culturelle étonnante. Un régal gastronomique et artistique ! Bien sûr, si la ville reste tolérante à l’égard des touristes, le pays demeure musulman et la discrétion y est de mise.

Du soleil toute l’année

En plus, Dubaï jouit d’un climat ensoleillé toute l’année. Ciel bleu à tous les étages des buildings et à toute heure du jour. Bien sûr, on évitera la saison de mai à octobre où les températures sont difficilement supportables en dehors des lieux climatisés.

Le temps de vol et le décalage horaire

Au départ de Paris, le vol direct dure environ 7h avec Air France ou Emirates. Pour seulement 2 à 3h de décalage horaire selon la saison.

Accessible à tous les budgets

Contrairement à d’autres mégapoles internationales, Dubaï offre une gamme d’hébergements à tous les budgets. Au niveau des repas, les tarifs s’apparentent à ceux que nous trouvons en France. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Quant aux déplacements, trois moyens de transports sont les plus fréquents : le taxi, le métro ou la location de voiture. Les taxis sont beaucoup moins chers qu’en France et représentent la meilleure solution pour se déplacer en ville. Si vous comptez sortir de Dubaï ou visiter Abu Dhabi, la location de voiture s’impose (permis international obligatoire). Pour connaître le tarifs des dépenses, c’est ici !

Un paradis pour les familles avec (petits et grands) enfants 

Peu de villes peuvent se vanter de rassembler autant d’activités. Visites aux musées, journée aux parcs d’attractions, monter au sommet du Burj Khalifa, faire du ski, sortie à l’aquarium géant, faire le tour des centres commerciaux, aller à la plage…Les vacances à Dubaï sont le paradis des familles. A condition tout de même d’avoir un budget conséquent. Les attractions coûtent relativement chères surtout quand on est nombreux. Les hôtels et centres commerciaux proposent aussi des garderies ou des clubs pour occuper les enfants. Vos têtes blondes ont le palais délicat ? Aucune difficulté particulière puisque toutes les spécialités internationales sont présentes. Hamburgers, frites et pizzas ne manquent pas ! Si vous voyagez avec un bébé, les supermarchés, pharmacies et médecins sont accessibles à tous. Vous ne serez pas dépaysés dans les rayons des markets où les étals sont remplis de marques bien connues.

Un temple du shopping

On pourrait facilement passer ses vacances à Dubaï dans les centres commerciaux. Il en existe de toutes les tailles et sur tous les thèmes. Les plus connus sont le Dubaï Mall et le Mall of Emirates. C’est ici qu’on trouve une station de ski, une patinoire olympique, un aquarium géant, le plus grand magasin de bonbons au monde, le café Armani etc..Le tout ouvert jusqu’à minuit ou presque !

Le désert à portée de dunes

dubai desert tour

Comment envisager de passer ses vacances à Dubaï sans faire un tour dans le désert ? Certes, cette attraction est un chouia touristique…incluant la virée en quad, le barbecue, les faucons, le ski sur sable, la balade à dos de chameau etc. Mais les paysages de dunes sont superbes et la faune y est présente (gazelles, varans et autres chats sauvages). Et, puis, c’est agréable de sortir de la ville pour une soirée ou plus. D’ailleurs, dans la catégorie « coup de folie », plusieurs hôtels proposent des hébergements de luxe avec piscine et vue sur le désert. Dépaysement garanti !

La vieille ville : Dubaï Creek, Bastakiya, Deira et Bur Dubaï

On ignore souvent qu’il existe un quartier historique à Dubaï. Cette partie méconnue de la ville s’articule autour d’un bras de mer qu’on appelle Crique. Ici, on trouve surtout des vieux bateaux traditionnels en bois (dhows), des souks et des musées. L’accès aux sites est très bon marché voir gratuit dans la plupart des cas. Nulle part ailleurs règne cette atmosphère particulière hors du temps. Traverser le canal sur un abra comme les habitants, boire un jus de pomme verte ou un Lemon Mint en terrasse au coucher du soleil, faire des achats de souvenirs dans les souks de Bur Dubaï…Une parenthèse surprenante et agréable en plein cœur de l’histoire de la ville.

Accueil, propreté et sécurité

Vous êtes une femme seule et craignez pour votre sécurité dans les pays du Moyen-Orient ?  Venez découvrir Dubaï. Des wagons du métro et des taxis sont réservés exclusivement aux femmes. A aucun moment, les touristes ne se sentent en danger. Tout est conçu pour le bien-être des visiteurs. C’est aussi pour cette raison que les familles avec des enfants en bas âge sont les bienvenues. Propreté et sécurité sont les maîtres-mots de la ville qui s’inspira beaucoup de ses cousines américaines. Le tout couronné par un accueil chaleureux et une qualité de services exceptionnelle.

Des grains de sable à l’horizon ? Des déceptions ?

C’est sûr qu’à Dubaï, on ne rencontrera pas d’Emiratis enclins à engager la discussion. Inutile de croire qu’on va refaire le monde avec des locaux autour d’un narguilé. De même, on cède facilement aux sirènes de la cuisine internationale plutôt qu’aux spécialités locales. De quoi rester sur sa faim ! 

Lors de mon séjour, j’ai eu la chance de me rendre au Global Village. Un événement incroyablement kitsch fréquenté par les Emirati à la sortie de la ville. Le Global Village, c’est comme une immense foire internationale avec des pavillons qui accueillent les pays du monde. Je m’y suis rendue en soirée et c’est là que j’y ai dégusté les plats traditionnels. La manifestation ne présente pas de réel intérêt en dehors des spectacles. Mais, au moins, on y côtoie les familles du coin et on voit un autre visage de la ville.

Alors, partir en vacances à Dubaï ou pas ?

On peut l’affirmer : Dubaï est une destination idéale en dehors de la période estivale. Néanmoins, si on recherche de l’authenticité, des contacts avec la population, de la nature à l’état brut, mieux vaut passer son chemin. Le Sultanat d’Oman, à quelques centaines de kilomètres, sera plus à même de réunir toutes ces attentes. A noter que budget y sera également différent !

Je n’hésiterai donc pas une seule seconde à repartir en vacances à Dubaï. D’autant plus que de nombreuses activités restent abordables voire gratuites. Puis, la ville ne cesse de créer de nouvelles structures touristiques (hébergements, parc d’attractions, mall etc). L’IMG World of Adventure, plus grand parc à thème intérieur au monde, a ouvert ses portes en août 2016. Et l’Exposition Universelle de 2020 promet d’être spectaculaire !

vacances à dubai

 

 

 

 

No comments