Visites à Paris : passages secrets et gourmandises

0
visites à Paris

Une journée de visites à Paris ? Où aller ? Que faire ? La Tour Eiffel, Beaubourg, les Champs Elysées, Montmartre, le Panthéon, la Place de la Bastille, l’Arc de Triomphe, la Place Vendôme etc…Bien sûr, Paris s’affiche comme un cours d’histoire à ciel ouvert où d’illustres personnages ont brûlé les planches, gravi les marches, battu le pavé ou tutoyé la Seine.

A chacun d’imaginer son itinéraire en fonction de ses centres d’intérêt ou de ses envies : Paris Express, Paris littéraire, Paris sous-terre, Paris dans les airs, Paris Folies Bergères etc. Parce que les visites à Paris se suivent et ne se ressemblent pas.

Connaissant bien Paris pour y avoir vécu et travaillé par le passé, il m’était difficile de me contenter d’apprécier les sites historiques de la capitale sans goûter à la nouveauté et aux monuments de la pâtisserie française. J’avais dans l’idée de découvrir des endroits, des boutiques et des goûts que je ne connaissais pas. Une manière d’avoir un regard neuf et un palais frais. Un moyen de s’enthousiasmer de retrouver cette Vieille Dame aux charmes cachés. Ainsi fut le fil rouge de ma dernière escapade : la Nouveauté ! Un mot d’ordre capital pour une journée de visites à Paris pas comme les autres.

Une journée secrète de visites à Paris 

Itinéraire Paris passages

D’abord, rien de mieux que de commencer la visite aux alentours des Halles, lieu où convergent de nombreuses lignes de métros et de RER.

Voici l’itinéraire de 4 kilomètres environ avec les étapes suivantes :

  • Le Centre Pompidou
  • Le Passage de l’Ancre
  • Le Passage de Bourg l’Abbé
  • Le Passage du Grand Cerf
  • Le Passage du Caire
  • Le Passage du Ponceau
  • Le Marché Couvert des Enfants Rouges
  • La boutique Pierre Hermé
  • La Place des Vosges
  • La Place de la Bastille

Une information qui a son importance : les passages sont fermés les soirs et week-end.

Top départ ! Direction le Centre Pompidou et son architecture singulière qui ne laisse personne indifférent. Un bar-restaurant insolite domine le musée et la ville et dispose d’une terrasse agréable aux beaux jours : le Georges. Les tarifs sont à la hauteur de la vue et de l’emplacement.

Les passages secrets du 2ème et 3ème arrondissement

Ensuite, prendre le chemin du verdoyant Passage de l’Ancre qui débute au 221 rue Saint Martin et s’achève au 30 rue de Turbigo. C’est ici qu’ont été fabriqués les premiers fiacres au 17ème siècle. On y trouve également le magasin Pep’s, seule boutique française à fabriquer et restaurer des parapluies. Le passage de l’Ancre : Un passage à l’histoire longue et fascinante !

Au 120 rue Saint Denis, le Passage Bourg l’Abbé relie la rue de Palestro. Une ambiance déserte et surannée pour ce passage abandonné qui date de 1828. A découvrir ici !

Puis, partez à la chasse aux beaux objets au Passage du Grand Cerf ! Sous une verrière triangulaire, vous trouverez des boutiques de décoration et des artisans. 135 mètres de long qui commencent au 145 rue Saint Denis par le restaurant « Le Pas Sage« .

Incursion africaine en plein Paris ! Le Passage du Caire, l’un des plus anciens de Paris, se trouve dans le quartier du Sentier. Ce sont en réalité 3 galeries reliées qui composent le plus grand passage de la capitale. Son nom fait référence à la campagne napoléonienne en Égypte à la fin du 18ème siècle. Entrées : 237 rue Saint Denis – 14, 34 et 44 rue du Caire – 2 Place du Caire – 33 rue d’Alexandrie.

Le Passage du Ponceau  comme celui du Caire ne constituent pas des visites à Paris incontournables. Il s’agit seulement de poursuivre l’itinéraire et de constater la diversité des passages du quartier. Délaissé, il semble abandonné et sert de raccourci pour rejoindre le boulevard Sébastopol. Du 212 rue Saint Denis au 119 bd de Sébastopol. 

Visites à Paris : le Marais gourmand

Vous pouvez ensuite rejoindre le Marché Couvert des Enfants Rouges par la rue Réaumur. A moins que vous ne préfériez vous attarder aux Musées des Arts et Métiers. Au 39 rue de Bretagne, dans le Haut-Marais, se cache le plus vieux marché couvert de Paname. L’une des visites à Paris méconnue mais qui mérite le détour. Les stands reflètent le caractère cosmopolite de la ville (bio, japonais, libanais, bistro) pour y faire ses courses ou déjeuner sur le pouce.

A quelques mètres de là, la boutique de Pierre Hermé invite à la débauche sucrée. Macarons, chocolats et entremets…le plus difficile reste à choisir entre ces merveilles esthétiques et gustatives ! La promesse est au rendez-vous : équilibre et perfection ! Comptez environ 7,50 € l’entremet individuel et 2,50 € le macaron.

Place des Vosges et de la Bastille 

Descendre ensuite la rue de Turenne jusqu’aux arcades de la Place des Vosges. Au n°41 se niche la fontaine Joyeuse. Plusieurs hôtels particuliers remarquables à observer au long de la rue notamment aux numéros 52-54 et 60.

Place des Vosges, des restaurants et des galeries sont installés sous les arcades. A l’angle sud-est, la demeure parisienne de Victor Hugo accueille les admirateurs du grand homme (entrée au n°6).

Pour terminer, la visite s’achève Place de la Bastille, lieu hautement symbolique, dominée par la colonne de Juillet. Idéal pour se restaurer ou se rafraîchir rue de la Roquette avant de poursuivre ses visites à Paris.

No comments